BIG Biennale des espaces d’art indépendants de Genève

Résidence de la compagnie de l’estuaire - Galpon

Plaine de Plainpalais - du 16 au 18 juin 2017

vendredi 18h-24h, samedi 10h-24h, dimanche 10h-22h

Résider – recentrer – décentrer

Le temps d’un weekend, BIG vous invite à découvrir installations, projections, éditions, performances, buvettes et concerts sur la Plaine de Plainpalais. L’occasion de contempler, écouter, fêter, débattre, être ensemble. Evénement gratuit et ouvert à toutes et tous.

Pour cette deuxième biennale, soixante espaces d’art indépendants, associations, artistes et collectifs se rassemblent à nouveau au centre de la ville. BIG permet de découvrir ou redécouvrir les nombreuses structures indépendantes de Genève, des espaces parfois fragiles voire éphémères, mais dont le dynamisme contribue à la vitalité culturelle de la région. Dans un esprit d’ouverture et afin de tisser des liens en dehors du canton, des espaces et artistes d’autres régions de Suisse, de France et d’Europe ont été invités.

En 2017, BIG prend la forme d’une cité-jardin utopique et foisonnante construite en containers maritimes. Format de standardisation planétaire utilisé pour la circulation des marchandises, le container est ici détourné de sa fonction initiale pour accueillir des propositions culturelles non standardisées.

Le propos de la biennale est de présenter des œuvres et des projets d’artistes inédits mais aussi de montrer au public les multiples manières de faire et d’exister propres aux structures indépendantes qui développent une vision de l’art transcendant les disciplines. Ce rassemblement au centre de Genève révèle le fort ancrage de ces espaces au sein de la population et démontre l’absolue nécessité de lieux de cultures non normés dans la fabrication de la ville de demain.

Aller au programme de BIG

bigbiennale.ch

Le Galpon est né de la réhabilitation d’un espace vide. Par besoin vital d’espace pour créer.
Aujourd’hui, deux des fondateurs gèrent et développent le lieu. Ils jonglent entre les tâches administratives, politiques, celles d’intendance et leur besoin de temps pour créer.

Ces trois jours dans un container au coeur d’une ville utopique sont utilisés comme un temps de résidence par la compagnie de l’estuaire. Un temps de recentrage sur le travail hors des tâches du Galpon, un temps de décentrage du travail artistique vers les artistes et les passants de BIG.

Il s’agit de recenser les témoignages des passants sur la question de l’uniforme, point de départ d’une prochaine création. Comportements, vêtements, habitudes, quels sont nos besoins singuliers et communautaires, quelles en sont les expressions délibérées ou inconscientes ? Le container se tapissera progressivement de ces témoignages.


Le contexte de BIG semble être particulièrement propice à cette interrogation sur la diversité et l’uniformisation.
La compagnie partagera ce temps de résidence avec des artistes programmés lors de la prochaine saison du Galpon et qui sont intéressés à partager leur travail actuel avec le public et les artistes de BIG.


www.estuaire.ch