Combat

Les 10 et 11 mai 2017

Mercredi et jeudi 20h

Sonia Rickli, Karelle Ménine & Brice Catherin

Théâtre, laboratoire | création

Un champ où langues – écrites ou dialectales – corps,matières et sons, coexistent et se font face...

Les Alpes sont une terre de dialectes. Nos aïeux parlaient les patois, nous ne les avons jamais appris. Non par dédain, mais la transmission n’a simplement jamais eu lieu. Notre intérêt pour les langues tient-il de ce manque, de cette difficulté à accéder à une source qui était à notre portée ?
Qu’aurions-nous perdu en perdant la langue que parlaient nos grands-parents ?
Que peut nous apporter un dialecte si nous le réinterrogeons aujourd’hui ?

La forme théâtrale de ce projet se veut performative. Par performance nous entendons : acte non figé.
Un face-à-face, entrecroisement, entrechoquement de deux langues : la langue écrite et la langue parlée. Des actes déroulant la part d’un récit universel. Une plongée dans le foisonnement des mots, des sons, des influences, des enjeux, de la mémoire, du territoire, du commun. De la question de la poésie. De la question de l’enracinement et du déracinement.

Lien vers le blog de combat

Télécharger le dossier de présentation, août 2016 | Extrait du dossier de presse


Voir la galerie photo © ElisaMurcia Artengo

Projet Karelle Ménine et Sonia Rickli
Texte Karelle Ménine | Musique Brice Catherin
Lumière Sonia Rickli | Régie Tom Richtarch
Administration Christophe Ehrwein
Dessin Rivouch | Photo Olivier Lovey


Co-production TLH – Sierre
Soutiens Malévoz Quartier Culturel, Galpon, Seetaler Poesiesommer, Encouragement des activités culturelles du canton du Valais, Fondation Ernst Göhner, Loterie Romande, La Fondation du Patois


Le temps fort Carrefours Paroles et Espaces a reçu le soutien de la Loterie Romande et d’une fondation privée.

Réservation

Combat

Vous recevrez une confirmation dès que votre réservation sera validée.

Les réservations se font au plus tard 2 heures avant le début de l’événement (paiement en espèces uniquement).

Les billets sont à retirer au plus tard 20 minutes avant la représentation directement au Galpon.