La violence de nos rêves

du 22 février au 5 mars 2017

En semaine 20h, dimanche 18h, lundi et mardi relâche
jeudi 23 février et jeudi 2 mars : prix libre

Jérôme Richer & Hyperculte

Théâtre rock - création

Une proposition à mi-chemin entre théâtre et concert rock pour mieux dire la nécessité de l’engagement dans l’art et dans la vie.

Que reste-t-il de l’idée de révolution ? Comment affirmer un discours divergent du discours majoritaire dans un monde de plus en plus complexe ? « La violence de nos rêves » est construit autour de la figure d’Ulrike Meinhof, intellectuelle engagée de l’Allemagne post seconde guerre mondiale - qui basculera progressivement dans la lutte armée au sein de la RAF (Fraction Armée Rouge) - et porté par un homme d’aujourd’hui, d’à peu près 40 ans, qui n’a plus l’énergie de la jeunesse, mais refuse de renoncer à la construction d’un monde différent.

Sur scène, trois personnes, le duo Hyperculte (Vincent Bertholet et Simone Aubert, respectivement à la contrebasse et à la batterie) et l’auteur-metteur en scène Jérôme Richer.

LA REPRESENTATION DU JEUDI 2 MARS EST COMPLETE (nous ne prenons plus de réservation pour cette soirée)

Deux étapes de travail ont déjà été présentées en 2016
Biennale des Écritures du Réel - Marseille
5 mars 2016 - Théâtre la Cité

Festival du Jamais Lu - Montréal
3 mai 2016 - Théâtre Aux Ecuries

Télécharger le dossier de presse

Voir les photos de répétition©Roland Gerber

Voir les photos de répétition©Isabelle Meister

Voir le teaser | Lire l’article de Roderic Mounir, le Courrier du 28.02.17 | Lire l’article de Magali Bossi, R.E.E.L. du 08.03.17

ciedesombres.blogspot.ch

Un projet de Jérôme Richer & Hyperculte
Interprétation Simone Aubert, Vincent Bertholet et Jérôme Richer
Collaboration artistique Marcela San Pedro et
Olivia Csiky Trnka
Dramaturgie Marina Skalova
Lumières Joëlle Dangeard | Son Nadan Rojnic
Vidéo Nicolas Wagnières

Administration Maël Chalard
Production Compagnie des Ombres

Photo©Isabelle Meister

Ville de Genève, Loterie Romande, Fondation Ernst Göhner, Fonds d’encouragement à l’emploi des intermittents genevois.

Réservation

La violence de nos rêves

Vous recevrez une confirmation dès que votre réservation sera validée.

Les réservations se font au plus tard 2 heures avant le début de l’événement (paiement en espèces uniquement).

Les billets sont à retirer au plus tard 20 minutes avant la représentation directement au Galpon.