MAPPING

FESTIVAL

Le 30 et 31 mai 2014

dès 20h le vendredi
Samedi 21h

FESTIVAL DE TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES

Le 30 mai à 20h
CLÔTURE DU WORKSHOP NY MAPPATHON-Entrée libre
NONOTAK (FR) – Late Speculation- 21h- 15.-
WOOKY (ES) – Montjuïc- 22h- 15.-

Le 31 mai à 21h tarif entrée 15.-
LUIS SANZ & NICULIN BARANDUN (CH) – STM- 21h
RYOICHI KUROKAWA (JP) – Syn_ 22h

www.mappingfestival.com

Le 30 mai à 20h Entrée libre
CLÔTURE DU WORKSHOP NY MAPPATHON

Le public est invité avant les performances du soir à venir découvrir le rendu du workshop animé par l’artiste new-yorkaise CHiKA, entourée d’Anton Marini, Tom Butterworth et David Lublin. Pendant trois jours, les participants ont construit une installation adaptée au Galpon, sur laquelle ils ont appris à projeter leurs propres visuels.

Le 30 mai à 21h tarif entrée 15.-
NONOTAK (FR) – Late Speculation

Nonotak studio, ou la rencontre de deux artistes de 26 ans : Takami Nakamoto, architecte-musicien, et Noemi Schipfer, illustratrice. Ensemble, ils proposent des installations qui mettent en relation l’espace, l’image et le son, dans une recherche constante d’abstraction et de dématérialisation. Chacun de leur projet fait appel à la perception tant visuelle que sonore de l’espace qui nous entoure. Ils présentent leur première installation Isotopes v.2 au Mapping Festival de Genève en mai 2013, suivie de Daydream v.2.

Late Speculation est le premier projet de performance live présenté par le duo. En continuité de leur travail d’installation et toujours dans la même démarche d’expérimenter la perception visuelle et sonore à travers l’espace, Late Speculation est un live de 40 minutes, où les créateurs se mettent cette fois en scène au cœur de leur propre dispositif, fait de projections et de parois immatérielles.

Le 30 mai à 22h tarif entrée 15.-
WOOKY (ES) – Montjuïc

Albert Salinas, plus connu sous son nom de scène Wooky, se fait connaître sur la scène électronique avec son EP acclamé « The Ark » (Lapsus Records, 2010). Dans cette première œuvre, influencés par divers artistes tels Orbital, Telefon Tel Aviv, Ochre et Kettel, le producteur catalan fait preuve d’une habileté unique à mixer des sons organiques avant-gardistes et des mélodies raffinées, revisitant les principes de l’IDM des années 90 en y apportant une touche pop. En 2013 Wooky signe avec le prestigieux label barcelonais spa.RK, et sort en janvier 2014 « Montjuïc », un premier album très attendu, gorgé de mélodies épiques, de rythmes travaillés et de sursauts dramatiques empreints de romantisme.

Le matériau visuel créé par Miki Arregui (aka Videocratz) insiste sur la manipulation spatio-temporelle, ainsi que sur le mouvement physique, en employant des techniques d’animation photographiques telles que le timelapse, l’hyperlapse ou l’animation classique image par image. Il utilise également le feedback visuel, qui lui permet de décomposer des séquences et d’accentuer encore plus l’amplitude synchronisée des mouvements, des changements ou des alternances d’images. Ceci l’encourage à élaborer des champs visuels semi-aléatoires infinis, esthétiquement proches du glitch, qui apportent une nuance abstraite au matériau avant tout figuratif de l’artiste.

Wooky a développé en collaboration avec Videocratz Montjuïc, un spectacle audio-visuel basé sur l’improvisation, un son percutant, des paysages cinématographiques, des boucles vidéo maison et de l’animation traditionnelle, le tout formant une expérience narrative unique. Ces éléments s’entremêlent et transforment la performance en un récit chargé d’émotion.

Le 31 mai à 21h tarif entrée 15.-
LUIS SANZ & NICULIN BARANDUN (CH) – STM 

Les œuvres de Luis Sanz, artiste multimédia basé à Berne, prennent des formes multiples : interprétations et exécutions audiovisuelles, installations et art génératif. Il s’inspire de la géométrie, du surréalisme, de la nature, de l’abstrait, de l’architecture et du futurisme. Il expérimente des graphiques sonores génératifs et dirige ses expériences dans le domaine des arts numériques.

Niculin Barandun, artisan post-industriel installé à Bâle, élabore des processus dans les domaines de l’art, de la technologie et du design. Fasciné par le vaste langage vernaculaire de la nature, l’art contemporain et la science, il cherche à capter l’indéterminé de façon minimaliste.

STM est un projet de recherche collaborative inspiré par la dualité onde-particule. Les deux artistes se produisent live et injectent, dans des systèmes de données interconnectés, des effets sonores numériques et une simulation de tracés de particules, afin de créer une expérience synesthétique unique.

STM est un mariage audiovisuel, des éléments indivisibles qui façonnent une sculpture de l’espace-temps et aboutissent à une expérience sensorielle. C’est un voyage pour une période indéterminée avec ses propres lois naturelles et principes qui se présentent aux yeux du spectateur. Les lois qui influent sur les particules et le son sont créées par les artistes, mais incorporent une part d’aléatoire. Au final, la performance débouche sur une exploration des à priori des artistes.

Le 31 mai à 22h tarif entrée 15.-
RYOICHI KUROKAWA (JP) – Syn_

L’artiste japonais Ryoichi Kurokawa fait appel à différents vecteurs – vidéo, installation, enregistrements et performances live – pour produire des pièces audiovisuelles qu’il présente en pionnier au niveau international depuis 1999. Il compare son travail à des sculptures temporelles et considère le son et l’image comme formant un tout. Ses travaux sont de véritables compositions musicales – des symphonies de sons imaginées, produites et enregistrées – qui, associées au matériau vidéo et à l’imagerie générée sur ordinateur, altèrent la perception du familier chez le spectateur. Syn_ est sa création la plus récente, une pièce organique et raffinée conçue pour stimuler et communiquer des émotions simultanées aux yeux et oreilles du public.

« syn » est le préfique qui signifie « ensemble », « avec » ou « intégrer » en grec. Il signifie aussi le ressenti simultané de différentes choses rassemblées en un tout. Dans cette pièce, ces éléments (synchronisation, synthèse, synopsis, synesthésie) sont nettement plus accentués que dans cm :av_c, sa précédente œuvre. Et si ses compositions récentes comme Rheo ou Parallel Head sont à rapprocher du « cinéma », on verra dans syn_ une plus grande proximité avec la « musique ». Les sons et les images associent automatiquement les perceptions auditives et visuelles, et provoquent l’expérience synesthésique.

Concert audiovisuel / projection 2ch HD, son 2.1ch
Concept, réalisation, composition, programmation : Ryoichi Kurokawa
Production : Cimatics
Coproduction : Scopitone

Un workshop se déroule au Galpon du 28 au 31 mars
NY MAPPATHON ! EXCLUSIVEMENT PARLÉ ANGLAIS ! Workshop animé par CHiKA (US) en collaboration avec Anton Marini (US), Tom Butterworth (UK) et David Lublin (US).

Les inscriptions pour ce workshop sont closes !

NY Mappathon est un workshop de trois jours conduit par les concepteurs de logiciels de référence Syphon (Anton Marini & Tom Butterworth) et VDMX (David Lublin), sous l’impulsion de CHiKA, artiste new-yorkaise (Modul8). Basé sur l’apprentissage du mapping vidéo, il a pour objectif la création collective d’une installation spécialement adaptée à son environnement. Il sera expliqué comment utiliser Modul8 et VDMX pour envoyer des flux d’animations et des vidéos à travers Syphon. MadMapper sera utilisé pour projeter sur des volumes physiques permettant de dépasser les limites du simple écran. En apprenant à utiliser ces quatre programmes, les participants seront en mesure, à terme, de réaliser des projections sur des sculptures ou des façades.

Afin de comprendre le fonctionnement de la projection sur des surfaces non traditionnelles, les participants travailleront ensemble afin de créer leur propre support de projection, à grande échelle. Des cartons et divers objets de récupération pourront être utilisés, afin de créer une installation célébrant les 10 ans du Mapping Festival ! Au terme du NY Mappathon, l’installation complète sera présentée au public du festival.

Lien vers la description du workshop (en anglais)

www.mappingfestival.com

Programmation et production en cours

Avec le soutien de la Ville de Genève.

Réservation

MAPPING

Vous recevrez une confirmation dès que votre réservation sera validée.

Les réservations se font au plus tard 2 heures avant le début de l’événement (paiement en espèces uniquement).

Les billets sont à retirer au plus tard 20 minutes avant la représentation directement au Galpon.