Polyphonie provisoire - Karelle Ménine

mardi 19 février 2013

Polyphonie provisoire – lecture performative

Avec Isabelle Chladek, Caroline Etter, Karelle Ménine, Géraldine Michaud et Isabelle Sarment-Migraine

Aucun auteur ne peut travailler la langue sans s’assoiffer de bousculer son rythme, sa résonance et son tempérament. Louis René Des Forêts est un des plus intenses poètes du XXème siècle. Il est aussi un des plus méconnus. Son texte "Les Mégères de la mer" publié en 1967 est une plongée apnéique dans une langue qui nous laisse étourdis. Sous la proposition de Karelle Ménine, quatre femmes vont ainsi lui donner voix, mégères mystérieuses d’un instant. Un travail d’interprétation et de jeu sonore. Un travail de rencontre avec cette écriture si particulière. Puis Karelle Ménine lira, seule, en métamorphoses, un texte qu’elle a écrit pour 4 personnages.
La compagnie Fatrasproduction vous invite ainsi à une soirée spéciale où ce ne sera que douce bataille des mots.

En prélude à cette polyphonie, Karelle Ménine participe à un échange poétique avec Claude Thébert : Comme un tournant poétique est proposé le vendredi 15 février à l’issue de la lecture La vie errante

Une voix de femme pour quatre personnages Quatre voix de femmes pour un seul.

Du 19 au 21 février 2013 à 20h