The Wanderers Peace

du 1er au 3 février 2017

Mercredi 17h, jeudi et vendredi 15h30

Nicole Seiler

danse contemporaine

Durée: 50 minutes

Interpréter ses propres souvenirs

Scandale. En 1972, Beatrice Cordua, dite Trixie, apparaît puissante et nue dans Le Sacre du Printemps, chorégraphié par son pygmalion John Neumeier, actuel directeur du Ballet de Hambourg.
Qu’est devenue cette interprète de la danse allemande reconnue par ses pairs et méconnue du grand public ?
Pour répondre à cette question, Nicole Seiler a imaginé ce spectacle comme un documentaire composé à partir d’archives sonores et vidéos et de textes inédits projetés sur scène. Autant d’éléments biographiques auxquels Nicole Seiler invite Beatrice Cordua à se confronter. Car c’est elle qui interprète ici ses propres souvenirs, qui illumine la scène de sa présence directe et claire, qui témoigne sans fausse pudeur de son incroyable parcours.
Une enquête sensible qui n’oublie pas de traiter également de l’évolution de la danse.

Performance en allemand, sous-titrée en anglais

www.nicoleseiler.com

+ + +

La vente de billets se fait auprès de la billetterie du Festival Antigel, partenaire membre de l’association des Journées de danse contemporaine suisse de Genève.

Conception Nicole Seiler
Interprète Beatrice Cordua
Scénographie, technique Vincent Deblue
Costumes Madlaina Peer | Assistante costume Nina Langosch
Son Vincent Glanzmann, Stéphane Vecchione
Technique création Jan Humbel | Casting Alexandra Paul
Administration Laurence Rochat | Diffusion Michaël Monney

Photo©CatherineVitte

Coproduction Cie Nicole Seiler, Transit Productions, Zürich.
Soutiens Ville de Lausanne, Etat de Vaud, Pro Helvetia, Corodis.