Tosca Xd3r

mardi 5 février 2013

Tosca Xd3r est une pièce d’amour et de mémoire.
Le temps d’une rencontre entre une marionnette hydraulique et une danseuse. Surgit la voix d’Enrico di Mazzei, fantôme de l’opéra.

Xd3r, marionnette hydraulique, est reliée à cinq marionnettistes qui actionnent les leviers, agissant ainsi sur l’eau qui met en mouvement la marionnette. Les actions de Xd3r sont clairement connectées à leur origine.
La danseuse surgit de nulle part, semble n’être rattachée à rien. Une présence disponible qui porte en elle ses origines et ses souvenirs.
Tout se joue dans la construction d’une relation dans l’instant présent.
Les deux êtres sont séparés par le vide. Ces deux masses développent progressivement un langage qui leur est propre. Fait d’hésitations et d’emballements, leur dialogue se construit à partir de qui elles sont, de où elles sont. Petit à petit, leurs mouvements s’organisent et se codifient.
Les deux êtres se fabriquent une histoire dans l’instant.
Cette histoire est le début d’une mémoire commune.

Création pour une marionnette hydraulique, cinq marionnettistes, une danseuse et un gramophone.
Conception Padrutt Tacchella, compagnie A Hauteur des Yeux