Verdoliak

compagnie de l’estuaire

samedi 24 mars 2012

Verdoliak est une création pour 4 danseurs, un marionnettiste et une marionnette hydraulique, destiné au public dès 6 ans.

Verdoliak explore les relations entre rêve et réalité. Deux mondes, parallèles au départ de la pièce, qui vont rapidement s’entrelacer. L’enchevêtrement des situations est de l’ordre d’une quête ludique, optimiste et drôle du “tout est possible”, dans un espace et un temps qui s’apparente au steampunk, “un passé qui aurait pu être différent si le futur était arrivé plus tôt”.

Comme dans les rêves, les murs de Verdoliak bougent, deviennent cabanes ou labyrinthes. Ce qui est petit devient immense, ce qui semble figé se met en mouvement, ce que l’on croit être une porte devient un magistrat. Les boîtes de conserve sont autant de pions pour jouer aux dames et ce qui est considéré comme un monceau de déchets encombrants se transforme en robes de bal. Les panneaux, comme la toile blanche du peintre sur laquelle chaque spectateur peut peindre mentalement l’histoire qu’il se raconte, laissent vibrer les nuances de la lumière.

Une marionnette hydraulique déguisée en robot que l’on nomme Xd3r habite elle aussi cet espace imaginaire. Ce jouet de la taille d’un enfant est le jouet rêvé : celui qui obéit ou se rebelle, avec qui l’on peut se disputer et se réconcilier et à qui l’on confie ses secrets. Comme tous les jouets, il est un partenaire de jeu que l’on prend et que l’on abandonne, tout seul au milieu de son royaume, pendant que l’on joue à cache-cache.

La composition musicale, très présente tout au long de la pièce, renforce la sensation de libre association d’idée qui sous-tend la composition chorégraphique de Verdoliak.

+ d’infos sur le site de la compagnie de l’estuaire

samedi 24 mars 2012 à 19h. Rencontre avec le public à l’issue de la représentation.

dimanche 25 mars 2012 à 11h