marzahn

jeudi 3 mai 2012

création pluridisciplinaire de la cie
avec cosima weiter/alexandre simon

Un monologue dans lequel il est question de la manière dont l’architecture, sous tendue par des idéaux politiques, agit dans l’intime de ceux qui l’habitent, et ce qu’il advient lorsque ces idéaux n’ont plus cours

Un homme seul dans un univers inhospitalier. Cet homme c’est Tom, incarné par Pierre Félix Gravière, pour lequel Cosima Weiter a écrit ce solo. Agé d’une trentaine d’années, Tom a grandi à l’époque la plus glorieuse de Marzahn et de la République Démocratique Allemande. Aujourd’hui les idéaux qui ont bercé son enfance ont fait long feu. Ecrasé par son environnement, par son histoire, qui est celle de toute une génération, Tom décide de partir. Avant de quitter Marzahn, il tente de de se réapproprier intimement la géographie du lieu et reconstitue pour cela un plan de la cité.

L’espace dans lequel évolue Tom est coupé par un mur, qui tient ici lieu d’horizon, un horizon immuable et pourtant changeant, puisqu’il constitue aussi l’espace de projection des images. Il coupe l’espace scénique et contraint les déplacements du comédien. On devine derrière ce mur une friche industrielle.

L’espace sonore est composé à partir de nappes électroniques, de chants d’oiseaux et de sons issus de la nature.

marzahn _ photo isabelle meister marzahn_photo isabelle meister

du jeudi 3 au dimanche 6 mai 2012 à 20h30 - dimanche à 18h