Studio d’Action Théâtrale (SAT)

Le SAT est né en 1984, sous le nom de Tulari Boga. En 1986 à Berne, dans un vieux grenier désaffecté il pose les bases de son évolution : travail de groupe, recherche sur l’art de l’acteur, rencontre et ateliers avec des maîtres de diverses traditions théâtrales.

 

 

L’objectif de cette étape est de consolider un groupe et de donner des outils concrets sur les techniques de l’acteur. Un training de l’acteur s’impose comme pratique quotidienne afin de parfaire la formation des jeunes acteurs. La pédagogie est au centre du travail et pour cela des contacts privilégiés sont établis avec des acteurs de groupes renommés comme : le Teatr Laboratorium de Jerzy Grotowski, l’Odin théâtre de Eugenio Barba ou avec des acteurs et des maîtres provenant de la tradition orientale.

L’adolescence
En 1990 il y a un changement de nom et c’est celui de Studio d’Action Théâtrale qui s’impose : le studio évoquant l’étude du peintre, l’atelier intime où vie et création peuvent se rencontrer et l’action étant l’essence du théâtre, la transformation de l’énergie en acte qui donne forme à la combustion entre théâtre et vie.
Durant cette période, de nouvelles rencontres se tissent et un groupe international est créé. Une étroite collaboration est établie avec le théâtre de l’Arsenic et l’Atelier de Travail Théâtral à Lausanne. Les acteurs qui rejoignent le SAT veulent explorer diverses techniques du jeu théâtral. Ils ont une envie très forte du travail en groupe. C’est l’époque des déplacements et théâtralement, le travail est marqué par l’exploration de l’acteur pour devenir compositeur de sa propre partition et non pas le simple interprète d’un rôle.
C’est aussi à cette période que prend forme l’idée utopique que des personnes pouvant témoigner du travail quotidien de l’acteur auraient davantage de chances de devenir par la suite des spectateurs plus attentifs, plus motivés, plus critiques et surtout plus réceptifs aux formes nouvelles ou divergentes. Pour générer cet art du spectateur, on propose d’aller à la rencontre, avec le training de l’acteur, d’un public autre que celui des habitués. C’est la période espagnole de Huesca et la création du « Centro de Investigacion Teatral d’Aragon » qui deviendra plus tard le CITA.

Le mûrissement
De retour en Suisse, à Genève, les temps ont changé. La notion de groupe évolue, l’engagement à l’intérieur du groupe dépend des possibilités économiques et des forces de chacun et si le travail collectif reste important, le travail individuel où l’acteur est enquêteur de son personnage devient un axe de nos créations.
Le SAT réfléchit sur les thèmes sociaux dans lesquels s’imbriquent le pouvoir, la séduction et la manipulation. Les rapports entres nos histoires et l’Histoire. Cela détermine deux axes de recherche : celui d’un théâtre de la mémoire où l’acteur/actrice travaille avec le matériau fourni par son histoire personnelle, afin d’enrichir la vie de son personnage. Et un axe défini par l’envie de travailler sur la dramaturgie de la parole, son émission, son sens, son rythme, sa résonance et sa couleur.
Le SAT est au bénéfice d’une convention de subventionnement avec la Ville de Genève

www.studioactiontheatrale.ch


Gabriel Alvarez

est metteur en scène et pédagogue théâtral

Directeur artistique du centre International du travail de l’acteur et du Studio d’action théâtrale, il est cofondateur du Théâtre du Galpon.

Sa démarche théâtrale est orientée vers un travail où l’acteur est considéré comme le centre de l’acte théâtral. C’est dans cette optique qu’il s’est laissé imprégner par les travaux et les questions clés posées par des maîtres tels que Stanislavski, Meyerhold, Vassiliev, Grotowski, Barba et autres. Leurs questions et leurs réponses ont été confrontées à ses propres besoins et exigences théâtrales.

Gabriel Alvarez travaille depuis 2002 avec un groupe permanent d’acteurs sur la dramaturgie de la parole, la voix et le langage. Un chemin d’exploration sur la parole parlée et chantée au théâtre, sur  les intonations et le rythme des mots comme porteurs de sens

En tant que metteur en scène il a à son actif une trentaine de mises en scène.

Bio complète