Temps fort Colère et fureur

Perspectives communes et singulières

Voici deux jours de rencontres pour dialoguer, questionner ou affirmer nos visions sur le progrès et ses paradoxes, sur les impacts temporaires et durables qu’a la pandémie sur nos vies, sur ce qui peut nous amener à nous sentir empêchés d’exister, mais aussi sur les perspectives de changements que nous pouvons imaginer.

Un temps pour débattre sur nos consentements ou notre indifférence face aux injonctions d’obéissance ; comment, en tant que citoyens, mais aussi dans nos pratiques artistiques, et notre rencontre avec les spectateurs, pouvons-nous construire un « Nous » qui ne se présuppose pas ?

Ces rencontres se fondent sur les contributions des intervenantes et intervenant invités. Ces thématiques, combinées les unes avec les autres, composent un socle commun de réflexion, un point de départ pour engager, éclaircir et libérer une parole trop souvent brouillée dans les cacophonies ambiantes.

Deux jours pour envisager ensemble des actions et collaborations futures.

Programme des rencontres

Samedi 28 novembre
10h00 Accueil, contributions thématiques et échanges

13h00 Repas convivial
14h30 Tables rondes thématiques
18h00 Fin de la première journée

Dimanche 29 novembre
10h00 Poursuite des tables rondes
12h30 Repas convivial
14h00 Retour des tables rondes
17h00 Perspectives communes et singulières

Contributions thématiques

José Lillo L’art d’obéir vs l’art de commander
Catherine Mavrikakis
Qu’ils crèvent les artistes – la fleur de l’âge
Chantal Morel
L’art n’est pas un service social, l’artistes n’est pas un travailleur social
Martine Wijckaert
La machine du théâtre – résistance philosophique et politique

José Lillo est acteur, auteur et metteur en scène. Diplômé de l’école de théâtre Serge Martin, il interprète et met en scène des œuvres issues aussi bien de la tradition que de la création contemporaine. Il prend régulièrement position sur des sujets politiques et sociétaux d’actualité en les plaçant dans une perspective historique.
Catherine Mavrikakis est auteure et essayiste québécoise. Elle est aussi professeure au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal. Dans ses œuvres, elle plonge dans la fiction pour mieux révéler l’ambivalence de nos relations intimes et sociales à la famille, la mémoire et la mort.
Chantal Morel est metteuse en scène. Importante figure artistique de Grenoble, elle varie les échelles de son travail, passant de la codirection du CDNA au Petit 38, tout en poursuivant son travail de création qu’elle partage dans différents contextes.
Martine Wijckaert est auteure et metteuse en scène. Elle fonde le Théâtre de la Balsamine en 1974 qui s’installe dans les friches des anciennes Casernes Dailly à Bruxelles. Elle dirige le Théâtre de la Balsamine jusqu’en 1994, puis y demeure artiste associée.


Outre les quatre intervenant.e.s, les artistes programmés au Galpon durant la saison 2020-2021 sont invités à contribuer aux discussions des tables rondes thématiques.
Les deux jours sont ouverts à toutes et tous sur inscription.
Modération en cours d’élaboration.

Les représentations Les Bacchantes – une nuit de folie ordinaire ont lieu à 20h. Les participants à ces journées ont un accès prioritaire, sur réservation.

Le temps fort Colère et fureur est réalisé grâce au soutien annuel de la Ville de Genève avec qui le Galpon est conventionné.


Image © Jonathan Delachaux