Un pont entre les êtres,
un pont entre la culture et la nature

Ce temps fort approfondit la réflexion qui nourrit notre travail depuis que nous avons reconstruit le Galpon au pied du Bois de la Bâtie et sur les bords de l’Arve : une réflexion agissant sur les liens que nous entretenons avec notre environnement naturel et urbain, nos ancrages dans les territoires concrets et symboliques et la façon dont ces territoires nous imprègnent, dont nous les transformons par notre présence et notre travail.
Le temps fort consolide la collaboration inédite entre le Galpon et le centre d’investigations théâtrales (CENIT) en Colombie qui ont entamé un dialogue pour échanger sur la façon dont les acteurs de culture ancrent leur travail dans leurs écosystèmes naturel et social respectifs et sur la solidarité avec les populations fragilisées. Ce temps fort envisage le théâtre comme un pont entre les êtres et comme un pont entre la culture et la nature.

Ces thématiques infusent les créations et performances programmées, mais aussi les soirées festives ou de débat. Les deux pièces de théâtre se fondent sur le mythe d’Antigone et matérialisent le pont artistique et culturel entre le CENIT et le Galpon. La performance est conçue comme un labyrinthe dans tout le bâtiment pour aiguiser nos sens et nourrir notre relation envers un environnement inédit. Une soirée est consacrée à la projection du documentaire réalisé par le CENIT lors de la construction de son lieu théâtral dans la forêt colombienne, complétée par des témoignages de porteurs de projets culturels en Suisse et en Colombie. Une deuxième soirée est consacrée aux enjeux des territoires culturels et sociaux à la Jonction.
Enfin, du 1er au 12 octobre, le CENIT dirigera un atelier pour deux groupes de jeunes citoyens en partenariat avec Scène Active. Ainsi, ce temps fort du Galpon poursuit la réflexion sur les questions de l’altérité et ses diverses modalités. En associant les artistes du CENIT ainsi que des artistes et acteurs de culture de la région, il s’agit de partager et confronter les expériences, scruter les lignes qui délimitent l’ici et l’ailleurs, le même et l’autre, le dedans et le dehors.

Ateliers – Le théâtre comme un pont

Du 1er au 12 octobre
Atelier | Nube Sandoval et Bernardo Rey – Centro de investigaciones
teatrales, Colombie en partenariat avec Scène active

ANTIGONE IN EXILIUM

d’après Maria Zambrano
4 octobre 2019
Théâtre | Nube Sandoval et Bernardo Rey
Centro de investigacones teatrales – Colombie

PONTS SOLIDES

Lundi 7 octobre 2019
Projection, récits et repas

PAR-DELÀ NATURE ET CULTURE

Mardi 15 octobre 2019
Rencontre et débat | avec des acteurs de culture et des magistrats
cantonaux et municipaux

TU N’OBÉIRAS POINT

d’après le mythe d’Antigone
Du 12 au 24 novembre 2019
Théâtre | création | Gabriel Alvarez – Studio d’Action Théâtrale

LE LABYRINTHE DES CINQ SENS

Du 29 novembre
au 7 décembre 2019
Performance | Création | Cyril Vandenbeusch
et le Studio d’Action Théâtrale

 

Programmation et direction du projet Gabriel Alvarez et Nathalie Tacchella
Administration, suivi de la production et de la programmation Maike Rinne
Comptabilité et accueil billetterie Francisco Barreno
Direction et accueil technique Renato Campora
Accueil buvette Stéphanie Jousson, Magaly Bourquin et Eli Windisch Mugica

Image © Christoffer Ellegaard

Le temps fort Nature et Culture reçoit le soutien de la fondation de bienfaisance de la banque Pictet, de la Loterie Romande, d’une fondation privée et du Fonds culturel Sud.
Le Galpon est au bénéfice d’une convention de subventionnement avec la Ville de Genève.