Dead-line

Le théâtre comme lieu symbolique d'hospitalité

Du 10 au 12 novembre et du 15 au 17 décembre 2017

toute la journée

performances, débats, lectures, concerts, présences | Une proposition du Studio d'Action Théâtrale

A voir aussi ...

Le théâtre comme lieu symbolique d’hospitalité

Dead-line c’est la dernière ligne à franchir, la ligne de non retour, la dernière limite. L’avons-nous déjà franchie ? Notre société occidentale l’a-t-elle déjà franchie lorsqu’elle est incapable d’accueillir les vivants et peine à compter les morts qui échouent sur ses rivages ?

En réponse à ces drames programmés, le Studio d’Action Théâtrale propose à des artistes vivant à Genève de manière stable ou en attente d’un véritable accueil, à des spectateurs, des associations actives dans le domaine social et culturel d’occuper le Galpon et de questionner la notion d’hospitalité.
Le mot hospitalité contient en son sein un paradoxe, celui de l’exercice d’une souveraineté sur un territoire, sur un espace, sur un lieu. On est hospitalier “chez soi”, dans sa maison, dans son pays.
Ce projet va à l’encontre de cette ambivalence en proposant de subvertir les frontières habituelles du théâtre tant du point de vue de l’espace que du temps. Il s’agit d’inventer un lieu qui offre de l’urgence poétique, qui crée une place unique à la rencontre. Qui permette à chacun d’être là avec ses possibilités créatives.

Pendant deux périodes de trois jours, rencontres, expositions, débats, lectures, performances et représentations sont portées par des associations, des artistes et spectateurs curieux de découvrir d’autres façons d’être au théâtre.

Programme

En cours d’élaboration

www.studioactiontheatrale.ch

Participants Résidents des centres d’hébergement collectif de l’Hospice général : Ali Afzali, Ali Boushaki, Samir Mahmoud, Islam Ozbek, Mohammed Reza Husseini et Bashir Azeme
Anne-Claire Adet, l’Agora, Ted Akito, Inès Calstas et la Pastorale des Milieux ouverts, Alfredo Camelo, Melissa Cascarino, La Chicky, foyer et association la Virgule, Isabelle Gattiker, Julie Gilbert, Zara Hussaini, Noormohammad Jafari, Vana Kostayola, Salma Lagrouni, Tchiko Murad, l’association Oasis, Stefania Prezioso, Sandro Rossetti, Markus Schmid et cie Andrayas, service Agenda 21 – Ville durable de la Ville de Genève, Nathalie Tacchella et cie de l’estuaire, Tchiko Murad, Sylvain Thévoz, Cyril Vandenbeusch, Visàgenève, l’ensemble Yäk avec Benjamin Vicq, Marc Bermann, Francesco Miccolis, Sami Dargteam et Aida Gabrielle Diop
Coordination Delia Higginson

Le Studio d’Action Théâtrale est au bénéfice d’une convention de soutien avec la Ville de Genève

Dead-Line a reçu le soutien de la Ville de Genève: service Agenda 21 – Ville durable

Entrée à prix libre