Estraier

dimanche 26 mai 2019 à 16h

Recherche pluridisciplinaire | ouverture de résidence | Laurent Valdès

Je sors du chemin…

« … je m’en iray vagabonder et estraier par les bois et forestz tant que je me retrouveray en aucune terre estrange ou pas ne seray recogneu. »
Perceforest. Sixième partie

Ni se perdre, ni dériver, mais estraier.
Sortir du chemin.
Tenter cet espace libre de mes propres traces.
Faire l’expérience d’une mise en danger de l’accoutumé
pour « défamiliariser » le connu.
Accueillir l’insoupçonné.
Ne pas émarger, mais éprouver l’écart.
Le premier tout d’abord, celui entre soi et soi,
puis les autres ensuite.
Et dans l’écart entre toutes choses, expérimenter
le lien entre toutes.
Autant que faire se peut.
Pour tenter de trouver le sentier d’une seule trace,
celui de « l’estraiement ».

Dessin Eladio Valdès | Photos Laurent Valdès

Explorations artistiques au Galpon

Dans un contexte où la production artistique à Genève fait de plus en plus ressentir la pression du résultat, du produit fini, nous mettons à disposition les espaces du Galpon afin que les artistes qui le demandent puissent prendre des risques, puissent profiter pour expérimenter leurs propres champs de créations.

Que pouvons nous proposer avec nos moyens ? Des espaces vides, de la liberté d’action, du temps et de la réciprocité dans l’échange. Les artistes accueillis s’engagent dans la vie du Galpon, avec leur travail artistique et en participant à certaines tâches liées au fonctionnement du Galpon.

Laurent Valdès est accueilli en résidence du 17 au 26 mai 2019 pour sa recherche ESTRAIER, qui fait suite à deux semaines de résidences au Projet H107 en mars et avril 2019

Entrée à prix libre, contribution à bien plaire